Démocratie : Imaginaires politiques et religieux en Amérique latine

Alors que les problématiques en termes de « transition démocratique» et de « consolidation démocratique» sont dominantes dans la littérature, la présente recherche a pour objectif de délinéariser ce qui ressemble encore beaucoup à une transposition « politique » d’une théorisation en termes d’étapes de croissance. Elle part de la résurgence du religieux et de la manière dont les imaginaires religieux influent sur les imaginaires politiques. Elle vise à montrer comment les frontières du politique ne sont pas déterminées fondamentalement par des impératifs économiques comme le suggère une perspective en termes de mondialisation des marchés, mais que dans le rôle de traduction des imaginaires religieux sur les imaginaires politiques, les imaginaires religieux affectent les déplacements des frontières du politique. Surgissent des questions de recherche qui valent autant pour l’Afrique que pour l’Amérique latine. Les imaginaires religieux peuvent-ils conditionner les changements de langue politique? En particulier, la tendance à l’immanence dans le religieux, notable avec l’expansion du pentecôtisme, influe-t-il sur une prédominance croissante de l’immanence dans les imaginaires politiques?

Recherche menée sous la direction d’André Corten, professeur au département de science politique de l’Université du Québec à Montréal.